L’après régime : 5 astuces pour garder la ligne

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka

Sommaire

Après un régime, difficile de garder la ligne. C’est prouvé, les restrictions amènent souvent à des comportements compulsifs à long terme.

Le tout est de savoir les gérer : voici nos conseils.

Stabiliser sa ligne : trouver son poids naturel...

Après la phase d’amaigrissement qui vise à diminuer les cellules graisseuses, vient une période de stabilisation.

Or, plus on a de cellules graisseuses, plus le besoin programmé augmente. En ayant maigri au préalable, le besoin doit être redéfini.

Un suivi médical permet de le cerner.

… et l’accepter !

Lorsque le poids naturel ne correspond pas à celui rêvé, il est parfois difficile de l’accepter.

Cependant, c’est une étape nécessaire pour maintenir sa ligne. Le seul poids durable est celui pour lequel votre corps est programmé, car il a été prouvé que passé ce poids, la reprise est souvent plus importante et plus fréquente.

Lire l'article Ooreka

Déculpabiliser et réapprendre à se faire plaisir

Après des périodes de restrictions, difficile de retrouver l’esprit léger dès qu’il s’agit de nourriture...

La culpabilité vis-à-vis de l’alimentation doit disparaître au profit d’un comportement dicté par les besoins et d’un apprentissage au plaisir gourmand, avec un juste équilibre entre insouciance et raison.

Lire l'article Ooreka

Ne se fixer qu’une seule limite : le rassasiement

Toute nourriture consommée après le rassasiement fait grossir. Tout simplement parce que l’on consomme plus que les besoins de l’organisme.

Rappelez-vous : la prise de poids n’est pas forcément liée à des aliments gras et sucrés consommés à l’excès !

Écouter ses besoins naturels pour compenser les changements

La sensation de rassasiement n’apparaissant que 30 minutes après le repas, tout est dans l’estimation des besoins :

  • Si vous avez des journées chargées, prenez des repas complets capables de vous caler 3 à 4 heures (un peu moins si vous prévoyez une collation équilibrée).
  • Pour les journées tranquilles, vous pouvez prévoir des repas plus légers, tout comme le soir en général.

L’idée est de compenser des besoins plus importants nécessaires à certains moments par des apports plus légers, toujours dans l’écoute de vos besoins.

Ces pros peuvent vous aider