Régime : attention aux troubles nutritionnels

Sommaire

Le bilan de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation), n’est guère réjouissant : non seulement les régimes ne seraient pas efficaces et conduiraient à une reprise de poids encore plus importante que le poids initial, mais en plus, ils entraîneraient des risques de dénutrition.

Attention à la perte musculaire

Contrairement à ce que pourraient dire les inventeurs des régimes, rares sont ceux qui parviennent à faire maigrir tout en préservant la masse musculaire.

Ainsi, la perte de masse graisseuse s’accompagne généralement d’une perte de muscles. En effet, les muscles ont besoin d’un certain apport de calories, variable selon la personne concernée.

Déséquilibres nutritionnels dus aux régimes

Lorsqu’ils sont pratiqués seuls ou uniquement à l’aide de livres et de magasines, donc sans suivi professionnel, les régimes conduisent souvent à des déséquilibres nutritionnels et des inadéquations d’apports (insuffisances ou excès) notamment en vitamines et en minéraux.

Les perturbations relevées par l’ANSES concernent aussi :

  • la santé osseuse ;
  • des modifications du métabolisme énergétique comme du comportement alimentaire.

Régime : seulement si nécessaire et avec un suivi

Le conseil de l’ANSES est de ne pas commencer un régime si l’on a que quelques kilos en trop : un régime n’est pas anodin.

  • Si vous êtes effectivement en surpoids, ne commencez pas un régime sans l’avis de votre médecin et poursuivez-le avec des professionnels.
  • Un régime réussi est un régime adapté à chaque personne qui vise à régler les causes propres à son surpoids.
  • Ainsi, il n’est pas question de se priver de tel ou tel aliment, mais plutôt de modifier la façon de le consommer.
Lire l'article Ooreka