Sommaire

Si la pomme est le fruit le plus populaire en France, ce n’est pas un hasard. Ce fruit particulièrement riche en vitamines et pauvre en graisses, apporte à l’organisme une multitude de bienfaits. Donc s’il existe un fruit de prédilection pour commencer une monodiète, c’est bien la pomme. Mais voyons d'abord en quoi consiste une monodiète.

Qu’est-ce qu’une monodiète de pomme ?

Vertus de la pomme

Ce fruit a de nombreux atouts :

  • La pomme renferme une grande quantité de vitamines, en particulier de la vitamine C, des vitamines du groupe B, et de la vitamine A et de la vitamine E, connu pour ses puissantes propriétés antioxydantes.
  • Elle renferme aussi un nombre important d’oligoéléments, essentiellement du potassium, du phosphore, du calcium et du magnésium.
  • Elle est riche en fructose, qui est un sucre lent, et pauvre en graisses.
  • La pomme est le fruit préféré des sportifs. Grâce à la pectine contenue dans ses pépins, elle régule de façon conséquente le taux de cholestérol.

Principe d'une monodiète

Une monodiète consiste à ne consommer qu’un seul aliment sur une durée de temps déterminée. Il est important de définir au préalable cette durée, pour ne pas risquer les carences. Une monodiète ne doit donc pas dépasser deux à trois jours d’affilée. Pendant le temps de votre monodiète, vous devez également boire :

  • les puristes vous diront de ne consommer que de l’eau ;
  • mais il n’y a pas d’inconvénients à boire des boissons non sucrées comme des tisanes, du thé vert ;
  • même du bouillon de légumes sans adjonction de sel.

Pourquoi pratiquer une monodiète de pomme ?

Tout d’abord, il faut savoir qu’une monodiète n’est pas en soi un moyen de perdre du poids. Il se peut qu’elle provoque un amincissement, mais cette perte de poids est factice : à partir du moment où vous reprendrez une alimentation normale, votre organisme récupérera le poids perdu. Le but d’une monodiète est tout autre :

  • Il s’agit de mettre l’organisme au repos pour une période déterminée.
  • En ne consommant qu’un seul aliment, les organes chargés d’épurer l’organisme, comme le foie, les reins et les intestins travaillent au ralenti, ce qui leur permet d’éliminer leurs propres toxines.
  • La monodiète peut donc se pratiquer sur quelques jours consécutifs, mais elle peut aussi devenir une habitude régulière, au rythme qui vous convient, par exemple un jour par semaine, ou par mois.

Comment consommer la pomme lors d’une monodiète ?

Puisque votre monodiète est basée sur la pomme, vous pouvez la consommer sous toutes ses formes, crue, en compote, au four… Sachez seulement que le mieux est de la consommer crue et encore pourvue de sa peau :

  • Il se trouve que la peau de la pomme contient 4 à 5 fois de vitamine C que le reste du fruit. Il serait dommage de ne pas en profiter !
  • Le fruit cuit perd à peu près 30 % de ses vitamines. Mais vous pouvez varier les différentes formes de consommation, pour rompre la monotonie.
  • N'oubliez pas que la pomme est un fruit très sucré, certaines espèces contiennent l’équivalent de 4 cuillerées de sucre par fruit !

Méthode

Avant de commencer votre monodiète :

  • Choisissez d’abord le moment adéquat de votre emploi du temps.
  • Choisissez un moment pas trop chargé, ou stressant.
  • Essayez de vous trouver dans un lieu où il vous sera facile de vous reposer si vous en éprouvez le besoin. Ça peut être quelques jours de repos à la maison, ou en vacances.
  • Pendant ces journées, évitez d’accumuler les efforts physiques, comme les sports intensifs. Vous pourrez envisager de vous promener tranquillement, sans que cela vous fatigue.
  • Évitez aussi les bains de soleil, qui affaiblissent et dessèchent l’organisme
  • Commencez par préparer votre organisme. La veille du jour que vous vous êtes fixé, prévoyez un repas léger, dépourvu de graisses et d’aliments trop riches comme les fromages gras. Privilégiez les salades, les viandes ou les poissons grillés.
  • Commencez votre monodiète en consommant un à deux kilos de pommes par jour, sans oublier de boire entre les repas.

Reprise

Elle s’effectue de façon progressive pour ne pas brusquer l’organisme. Évitez de consommer votre café à jeun. Commencez plutôt par des céréales ou du pain toasté, qui permettra une remise en route en douceur du système digestif.

Pour aller plus loin :

Aussi dans la rubrique :

Tous les régimes

Sommaire