Sommaire

Les personnes intolérantes au gluten ne sont pas les seules à suivre un régime sans gluten. Cette nouvelle façon de s'alimenter compte aujourd'hui de plus en plus d'adeptes.

Si l'on sait que l'élimination totale du gluten apporte un mieux-être aux hypersensibles et intolérants à cette fraction protéique, on s'interroge sur les avantages du régime sans gluten pour le reste de la population. Suivez notre article pour tout savoir de l'alimentation « no-glu » et sur ses bienfaits santé.

Régime sans gluten : est-ce bon pour la santé ?

Il est intéressant de se demander s'il est bénéfique pour la santé d'éliminer le gluten de l'alimentation quand on n'y est pas intolérant.

Les spécialistes de la nutrition sont unanimes : le gluten est parfaitement toléré par 98 à 99 % de la population. Il n'est d'ailleurs pas mauvais en soi :

  • Les seules personnes pouvant tirer des bénéfices d'un régime sans gluten sont les personnes allergiques, hypersensibles au gluten et celles souffrant de la maladie cœliaque, c'est-à-dire qui présentent une intolérance au gluten.
  • En l'état actuel des connaissances, les spécialistes affirment que la littérature diffuse nombre de fausses affirmations sur le gluten, ce qui encourage de plus en plus de personnes à suivre - inutilement - un régime sans gluten.
  • En éliminant certains aliments, elles risquent d'ailleurs de souffrir à plus ou moins long terme de carences en fer, en vitamine B, en calcium.

Le gluten n'est pas mauvais pour la santé, sauf pour les personnes qui y sont intolérantes, allergiques ou hypersensibles. Avant de suivre un régime sans gluten, il est donc vivement recommandé d'en parler à son médecin ou de consulter un nutritionniste.

Toutefois, l'éviction du gluten combinée à celle du lait de vache permet de soulager un grand nombre de troubles digestifs et de très nombreuses pathologies auto-immunes (psoriasis, sclérose en plaques, polyarthrite rhumatoïde, thyroïdite de Hashimoto), les allergies, l'asthme, l'arthrose, les maux de tête ou encore les dépressions et les insomnies.

Aliments autorisés dans un régime sans gluten

Les aliments que l'on peut consommer sans arrière-pensées si l'on suit un régime sans gluten sont :

  • la viande ;
  • l’œuf ;
  • le poisson, les crustacés, les mollusques, les œufs de poisson ;
  • certains produits de charcuterie comme le jambon, le fromage de tête, le boudin noir, la poitrine, la mortadelle ;
  • les légumes ;
  • le quinoa : il est considéré à tort comme une céréale (ou une pseudo-céréale), il fait au contraire partie de la famille des Chénopodiacées, comme l'épinard ou encore la betterave ;
  • les fruits ;
  • les oléagineux ;
  • le beurre non allégé, la graisse d'oie, l'huile, la crème fraîche, la végétaline ;
  • le lait frais et pasteurisé et, pour les produits à base de lait, les fromages à pâte pressée et molle, les fromages fermentés, les fromages cuits, le petit-suisse, le fromage blanc, le yaourt nature ;
  • les tubercules, les graines et les céréales comme la pomme de terre, le maïs, la châtaigne, le manioc, l'igname, le sarrasin, le riz, le soja ;
  • les herbes aromatiques ;
  • les épices pures ;
  • le sel, le poivre, le sucre de canne, le sucre de betterave, le fructose ;
  • les boissons telles que l'eau, le thé, la tisane, le café, les sodas, les jus de fruits, les alcools, le vin ;
  • les desserts sans farine et ceux préparés avec une ou plusieurs farines sans gluten listées ci-après, les crèmes contenant de la gélatine ;
  • la confiture, le miel ;
  • le cacao pur et le chocolat à condition qu'il porte la mention « sans gluten » ;
  • le glutamate et la levure de boulanger ;
  • tous les produits industriels certifiés par l'AFDIAG (Association Française Des Intolérants Au Gluten) ;
  • sont également autorisées dans un régime sans gluten toutes les préparations maison à partir de produits autorisés.

Farine sans gluten pour un régime « no-glu »

La grande difficulté est souvent de savoir quelle farine on peut utiliser lorsque l'on présente une intolérance, une hypersensibilité ou une allergie au gluten. Voici quelques farines sans gluten :

  • farine de riz ;
  • farine de maïs ;
  • farine de sarrasin ;
  • farine de châtaigne ;
  • farine de pois chiches.

On peut aussi avoir recours à la maïzena et à la fécule de pomme de terre qui ne contiennent pas de gluten.

Régime sans gluten : pour maigrir ?

Si on élimine le pain, les pâtes, le couscous, les pâtisseries et bien d'autres aliments industriels parce qu'ils contiennent du gluten, il est évident que l'on finira par perdre du poids :

  • Mais cet amaigrissement s'explique uniquement par l'élimination de produits caloriques. Ce n'est donc pas le fait d'éliminer le gluten qui est à l'origine d'une perte de poids.
  • Il faut en revanche savoir que remplacer les produits céréaliers par des produits industriels dépourvus de gluten fait grossir. Ils sont souvent sucrés ou riches en matières grasses.

Aussi dans la rubrique :

Tous les régimes

Sommaire