Sommaire

Les aliments les plus prisés pour entamer une monodiète sont en général d’origine végétale. On retrouve les fruits, les légumes et certaines céréales. Contrairement à ce qu’on a l'habitude de croire, le but d’une monodiète n’est pas de perdre du poids. Il est plutôt de mettre l’organisme au repos.

En ne consommant qu’un seul aliment pendant une durée déterminée, l’organisme travaille en mode « économie ». Il n’a à assimiler qu’une seule sorte d’aliment, ce qui permet aux organes d'épuration comme le foie, les reins, les intestins, de pouvoir débarrasser des toxines accumulées. L’avantage de la monodiète par rapport au jeûne, c’est que le corps reçoit malgré tout un apport calorique, ce qui lui permet de ne pas se fatiguer. Le point, tout de suite.

Riz complet pour sa monodiète de riz

La monodiète de riz est l'une des plus pratiquée. Le riz choisi pour une monodiète est en général le riz complet. Vous pouvez également consommer du riz sauvage, qui est intéressant sur le plan nutritif, mais le riz complet contient beaucoup plus de fibres (9 % contre 4 %) :

  • Il est pauvre en graisses et beaucoup plus riche en minéraux.
  • Son apport en vitamines est aussi bien plus important, en particulier en ce qui concerne les vitamines du groupe B, qui peuvent dépasser le double de la quantité fournie par le riz blanc (par exemple, 0.33 mg de vitamine B5 au 100 g contre 0.1 mg pour le riz blanc).
  • Son apport énergétique est également plus élevé : 156 calories au 100 grammes contre 131 pour le riz blanc. Votre apport calorique journalier devrait être suffisant et vous ne devrez pas ressentir de fatigue.

Pendant votre monodiète, ne consommez que du riz, que vous pouvez bien sur saler ou aromatiser.

Monodiète de riz : combien de temps dure-t-elle ?

Vous pouvez entamer une monodiète sur 3 jours consécutifs, mais pas au- delà, car vous risquerez de provoquer des carences.

Par contre, vous pouvez la renouveler de temps en temps, par exemple une fois par saison, ou même un jour par mois, sans que cela n'ait de conséquences sur votre santé.

Préparation d'une monodiète

Avant de débuter une monodiète, pensez à préparer votre organisme :

  • La veille, procédez à un léger « nettoyage » : évitez les repas trop riches, les fritures, les fromages gras.
  • Consommez une viande ou un poisson grillé, agrémenté d'un filet d'huile d'olive et de citron, un légume et un fruit.
  • Le soir, faites un repas léger, composé d'un potage, d'une salade et d'un yaourt ou un fromage frais.   

Monodiète : reprise de son alimentation

La reprise vers une alimentation normale doit se faire en douceur. Le lendemain, évitez les repas pantagruéliques, les fritures et les sauces.

Contentez-vous de petits repas légers, pour réhabituer l'organisme à une alimentation normale.

Précautions à prendre lors d'une monodiète de riz

Le riz est un aliment calorique, à indice glycémique plutôt élevé : 50 pour le riz complet, 60 pour le riz blanc. L'indice glycémique le plus bas est celui du riz sauvage, qui est de 35.

Pensez que pendant le temps de votre monodiète, votre pancréas va travailler dur pour produire l'insuline nécessaire à l'assimilation du sucre, et votre foie devra transformer ce sucre en glycogène. Ne la faites donc pas trop durer, au risque de nuire à votre organisme.

Aussi dans la rubrique :

Tous les régimes

Sommaire