Sommaire

Destiné aux personnes souhaitant perdre rapidement du poids, le régime yaourt implique d’ajouter un à deux yaourts au cours de chacun des 3 repas principaux de la journée ainsi qu’une collation. Réputé pour sa grande efficacité, le régime yaourt permet de perdre jusqu’à 5 kilos en une semaine mais nécessite une rigueur et parfois de grands changements dans les modes alimentaires du quotidien.

Pourquoi adopter un régime yaourt et quels bénéfices en attendre ? On vous dit tout dans cet article.

Efficacité du régime yaourt

En raison de son faible apport calorique et des composants naturels du yaourt, le régime yaourt peut être particulièrement intéressant pour les personnes souhaitant :

  • perdre rapidement de la masse graisseuse, notamment au niveau des cuisses et de l’abdomen tout en conservant la masse musculaire, entretenue par les protéines naturellement présentes dans le yaourt ;
  • renforcer leur système immunitaire, réguler la digestion ainsi que le transit intestinal et éviter les ballonnements en raison du fort taux de bactéries et lactobacilles présentes dans les yaourts ;
  • éviter les grignotages et snacks entre les repas en raison de l’effet coupe-faim des yaourts.

Lors du régime yaourt, il est possible de se tourner vers des yaourts natures ou de type fromage blanc dits entiers, écrémés et demi-écrémés ou avec 0 % de matière grasse.

Régime yaourt : règles à suivre

Le régime yaourt peut être suivi sur une période allant de 3 à 8 jours en incluant une consommation allant de 5 à 8 yaourts par jour, soit 600 g à 1 kg de yaourt. Afin d’accompagner tous les repas de la journée, il est recommandé d’établir un plan des repas selon le format suivant :

  • un petit-déjeuner comprenant 2 yaourts, des fruits frais ou un jus ainsi qu’une boisson chaude ;
  • un déjeuner avec une part de légumes frais ou à la vapeur, une part de protéines animales ou végétales ou un poisson, 1 ou 2 yaourts et des fruits frais ;
  • une collation alliant un fruit et un yaourt ;
  • un dîner léger tel qu’une soupe ou une salade ainsi que 2 yaourts.

Afin de limiter tout apport en gras durant tout le régime yaourt, il est également conseillé de remplacer :

  • le sucre blanc ou de canne par des substituts comme du miel, la stévia ou du sirop d’agave ;
  • les huiles d’olive et de colza par de l’huile de noix de coco pour la cuisson à la poêle ;
  • le pain blanc ou complet ainsi que des céréales par des galettes de riz moins caloriques ;
  • les boissons sucrées et les sodas par de l'eau plate ou aromatisée au jus de citron.

 

 

Précautions à prendre pendant le régime yaourt

Bien que le régime yaourt puisse être d’une grande efficacité dans le cadre d’une perte de poids, il comporte certains inconvénients et contre-indications à ne pas surestimer. On compte parmi eux :

  • L’impossibilité de mener ce régime chez les personnes souffrant d’intolérance ou d’allergie au lactose contenus dans les produits laitiers.
  • Le fait que le régime yaourt ne soit pas équilibré : en effet, le régime yaourt n’apporte que peu de fibres ou de glucides nécessaires à la bonne santé de l’organisme pendant la durée du régime. De plus, et pour davantage d’effets, il est recommandé de ne pas consommer d’aliments gras, salés et sucrés en parallèle du régime yaourt.
  • Une incompatibilité entre le régime yaourt et un mode de vie sportif : il est déconseillé de pratiquer une activité sportive durant tout le régime yaourt en raison de son faible apport en calories afin d’éviter d’éventuels malaises ou blessures.

Enfin, et bien que voué à être temporaire, le régime yaourt ne doit pas être prolongé au-delà de 8 jours consécutifs ni renouvelé dans les deux mois suivants afin de limiter tout développement de carences.

Aussi dans la rubrique :

Tous les régimes

Sommaire