Sommaire

Le régime alcalin, alkaline diet, est la nouvelle diète qui fait fureur dans le monde des stars. Son originalité ? Un mode alimentaire nouveau, plus équilibré, destiné non seulement à perdre du poids mais aussi à adopter une hygiène de vie plus saine.

L'alkaline diet suscite l'engouement de plusieurs milliers, voire millions de personnes qui, à l'instar des actrices hollywoodiennes, optent pour cette alimentation. Le point dans notre article.

Niveau d’acidité et alkaline diet

Il s’agit d’un régime alimentaire dont le but est de maintenir l’équilibre acido-basique de l’organisme.

Niveau d'acidité : définition

Le niveau d’acidité est défini par l’activité chimique des ions hydrogène. Il se mesure par une unité nommée pH, potentiel hydrogène, allant de 1 à 14 :

  • Le pH neutre étant équivalent à 7.
  • Si le pH est situé entre 1 et 7, le milieu est acide.
  • S’il est situé entre 7 et 14, le milieu est dit basique, ou alcalin.

Le postulat de base de l’alkaline diet est qu’une acidité trop importante est nuisible à notre santé. Elle génère une fatigue, un manque d’énergie même après une nuit de sommeil, une lenteur du métabolisme, ainsi que des maladies de type ostéoporose, ou même des cancers, à plus long terme.

Quel niveau d'acidité est bon pour l'organisme ?

Une des priorités de l’organisme est de maintenir le pH du sang à un niveau stable, autour de 7.4. Le pH des tissus doit quant à lui être légèrement alcalin, ou basique.

Le maintien de cet équilibre entre le pH du sang et celui des tissus est primordial pour l’organisme :

  • En journée, le corps produit de l’acidité, en particulier par les mécanismes digestifs et musculaires, qui s’accumule dans les tissus conjonctifs.
  • La nuit, cette production d’acidité est moindre.

Pour rétablir cet équilibre, l’organisme va tenter de neutraliser l’excédant d’acidité en puisant dans ses réserves de minéraux, source d’éléments alcalins, et en créant ainsi un effet tampon.

Comment connaître l’acidité de son organisme ?

Le pH de l’urine témoigne du pH des tissus. L’acidité se mesure à l’aide d’un papier pH, vendu en pharmacie, dont la couleur varie en fonction de l’acidité du milieu :

  • Si le pH de l’urine est légèrement acide, cela signifie que le corps accumule des déchets d’acidité.
  • Si votre urine est acide, le papier prendra une teinte orangée ou jaune.

C’est une vérification très simple que vous pouvez faire vous-même soit par l’urine, soit en faisant une analyse de sang.

Pour rétablir l’équilibre acido-basique, il faut limiter la consommation de denrées acidifiantes, et baser son alimentation essentiellement sur des denrées alcalines.

Aliments à consommer lors d'une alkaline diet

Certains aliments contribuent à augmenter l’acidité du milieu interne, alors que d’autres la réduisent :

  • Les aliments acidifiants sont avant tous les protéines animales : les viandes, les œufs, les charcuteries, le lait. Dans le domaine végétal, il s'agit des légumineuses, les haricots blancs et rouges, les lentilles, les pois cassés.
  • Les aliments alcalinisants sont : dans le domaine animal, les laits fermentés, tels que les yaourts, le babeurre, le petit-lait, ainsi que les fromages frais. Dans le domaine végétal, les légumes frais de type carotte, choux, laitue, ail et oignons, champignons, les fruits frais riches en minéraux, comme la banane, particulièrement riche en magnésium.

Certains aliments maintiennent l’équilibre acido-basique : il s’agit essentiellement des farines et des céréales complètes, des oléagineux, comme les noix (noix de Pécan, noix de cajou, amandes) ainsi que de certains légumes, (comme les haricots verts, les fèves fraîches, les flageolets).

Si vous supprimez la majeure partie des protéines animales, conservez cependant les poissons, surtout les poissons gras de type saumon, maquereau, harengs, particulièrement riches en oméga 3 et en oméga 6, essentiels pour lutter contre les radicaux libres et le processus de vieillissement.

Aussi dans la rubrique :

Tous les régimes

Sommaire