Sommaire

Le régime frugivore est caractérisé par le fait de ne manger que des fruits pendant une courte période comprise entre quelques jours et 2 semaines maximum.

Cependant, ce régime n’est pas sans danger et sa mise en place nécessite d’être avec le plus grand sérieux afin de ne pas mettre l’organisme en danger. Lisez cet article pour en savoir plus.

Caractéristiques du régime frugivore

Accompagné de céréales, graines et aliments végétaliens, le régime frugivore est pratiqué depuis l’Antiquité et est remis au goût du jour pour les nombreux bienfaits qu’il peut apporter au corps.

Débuter un régime frugivore implique de se nourrir exclusivement de fruits variés (70 à 80 % des aliments consommés) et de compléter ces fruits par des graines ou des légumes verts, crus et à feuilles.

En adoptant un tel régime, il est ainsi possible de consommer entre 3 et 5 kg de fruits par jour.

Le régime frugivore présente l'avantage d'apporter beaucoup de fibres, qui favorisent la bonne digestion et évitent la constipation.

De plus, avec cette alimentation, l'apport en calories est modéré. Cela peut être utile dans le cadre d'une recherche de perte de poids, ou lors d'une période destinée à permettre aux organes digestifs de se reposer.

Une personne frugivore absorbe en outre de nombreuses vitamines et nutriments essentiels qui soutiennent le système immunitaire face aux attaques extérieures, comme les bactéries ou les virus.

En outre, les fruits contiennent beaucoup d'antioxydants, qui compensent l’acidité du corps et protègent les cellules du corps d’un vieillissement prématuré du aux radicaux libres.

Afin d’être efficace, un régime frugivore doit contenir un très grand nombre de fruits et baies différents et être suivi de manière rigoureuse, dans le but de soulager de manière saine les organes de la digestion.

Régime frugivore : précautions à prendre

Avant de débuter un régime frugivore, il est nécessaire de déterminer la période durant laquelle on souhaite le suivre. Ainsi, un régime frugivore peut être suivi pendant 3 à 4 jours, mais ne doit pas être prolongé au-delà de 2 semaines.

En effet, se nourrir exclusivement de fruits et graines pendant une période prolongée peut entraîner de nombreuses pathologies et s’avérer dangereux pour le corps.

Si un régime frugivore est maintenu pendant une trop longue période, il peut ainsi entraîner :

  • de fortes carences en fer, en calcium, en vitamines B et D ;
  • une consommation excessive de fructose, le sucre contenu dans les fruits, dont la consommation quotidienne ne doit pas dépasser 25 à 30 g par jour, un surdosage pouvant entraîner des maladies comme l’obésité et le diabète de type 2 ;
  • des problèmes d’ordre psychologique, notamment le développement de l’orthorexie ou de l’anorexie ;
  • des troubles de l’intestin, si ce dernier est sensible en raison d’une trop grande quantité de fibres ;
  • une perte de poids trop rapide qui peut entraîner une chute des cheveux, des baisses de tension à répétition, des malaises, une détérioration des organes vitaux comme le cœur et une reprise de poids soudaine lors de la reprise d’une alimentation normale.

Ainsi, il est fortement recommandé de se faire encadrer par un professionnel de santé dans le cadre d’un régime frugivore et d’avoir recours, si cela est nécessaire, à la prise de compléments alimentaires.

Mettre en place et mener un régime frugivore

Une fois le suivi médical établi, un régime frugivore peut être mené sur un court laps de temps afin de soulager les organes digestifs. En cela, le régime frugivore peut être associé à une courte période de mise au repos, également appelée « purge ».

Afin de mener à bien le régime frugivore, il est recommandé de procéder par étapes en incorporant chaque jour davantage de fruits lors des repas.

Un frugivore consomme 6 repas composés de fruits par jour, ce qui lui permet de ne pas ressentir la sensation de faim, les fruits étant digérés en une heure. Il varie chaque jour les fruits ingérés afin de ne pas habituer le corps aux mêmes nutriments, ce qui entraîne le développement de carences.

Pour débuter un régime frugivore, il est recommandé d'opter pour des fruits issus de l’agriculture biologique ou raisonnée et de poursuivre une activité sportive modérée à intense (en fonction de l'état de santé) pendant la durée du régime.

Lorsqu'on entame un régime frugivore, il faut boire 1,5 à 2 L d’eau par jour afin d’aider à l’élimination des toxines.

Enfin, le régime frugivore doit être complété par des graines et des compléments alimentaires en fer, vitamine B12 et vitamine D3 si cela est nécessaire

Aussi dans la rubrique :

Tous les régimes

Sommaire