Sommaire

Notre calculatrice d'IMC vous permettra d'estimer rapidement votre Indice de Masse Corporelle ou IMC. La masse corporelle correspond à la corpulence d'une personne.

 Calculer
Consulter la fiche pratique Ooreka

Comment interpréter l'IMC obtenu avec la calculatrice ?

Vous pouvez comparer votre IMC avec le barème suivant :

  • - de 18.5 = poids insuffisant
  • 18.5 à 24,9 = corpulence normale
  • 25 à 29,9 = surpoids
  • 30 à 34,9 = obésité modérée
  • 35 à 39,9 = obésité sévère
  • + de 40 = obésité morbide ou massive

Si votre IMC actuel si situe (à +/- 5 %) dans la zone de « corpulence normale », vous n'avez pas de raison de vous inquiéter sur votre poids.

Si votre IMC actuel est supérieur ou inférieur à la zone « corpulence normale », nous vous conseillons de prendre rendez-vous avec un nutritionniste.

Calculer son taux de graisse
Lire l'article Ooreka

Formules pour calculer son IMC

Pour calculer vous-même votre IMC, appliquez cette formule : IMC = Poids en kg / (Taille en cm)²

Parallèlement à l'IMC, le poids idéal désigne le poids auquel la personne a le moins de risques d'avoir des maladies cardiovasculaires ou métaboliques. Il existe plusieurs façons de le calculer.

Homme : p. i. = (taille en cm - 100) - [(taille en cm - 150)/4]

Femme : p. i. = (taille en cm - 100) - [(taille en cm - 150)/2.5]

Calcul du poids souhaitable à partir de l'IMC

Pour déterminer la fourchette du poids souhaitable à partir de l'IMC, on fait le calcul suivant :

  • 18,5 × taille au carré (en mètre) = poids souhaitable minimum ;
  • 24,9 × taille au carré (en mètre) = poids souhaitable maximum.

Les limites de l'indice de masse corporelle

L'IMC n'est pas une norme absolue : c'est un repère qui a ses limites. En effet, l'IMC ne prend pas en compte :

  • la quantité de la masse grasse qui s'estime avec l'IMA (indice de masse adipeuse) ;
  • la localisation des graisses, qui est évaluée notamment avec la mesure du tour de taille et l'évaluation visuelle de la topographie du surpoids ;
  • la répartition eau, gras et muscle, mesurable avec une balance impédancemètre ;
  • le poids de l'ossature, variable d'un individu à l'autre ;
  • les paramètres personnels tels que l'âge, la génétique, l'origine géographique, etc.