Régime hormonal

Écrit par les experts Ooreka

Un régime est une modification des habitudes alimentaires. Il doit être suivi avec vigilance pour ne pas causer de carences alimentaires. C'est pourquoi différents régimes existent selon les besoins de chacun.

Régime hormonal

Le régime hormonal fait partie des régimes dissociés. Il permet de perdre du poids en prenant en compte votre profil hormonal pour personnaliser l'alimentation.

Qu'est-ce que le régime hormonal ?

Le régime hormonal est basé sur la différence des besoins nutritionnels en fonction de son activité hormonale. Certains aliments incompatibles à son profil hormonal seraient la cause d'une prise de poids. Cette méthode distingue 12 profils hormonaux auxquels chacun doit pouvoir s'identifier.

Le régime hormonal permet de combattre :

  • un dérèglement de l'insuline : il faut une alimentation faible en gras et en sucres ;
  • les effets du stress : il faut une alimentation faible en sel (plats préparés, sauces...).

Les avantages du régime hormonal

Le régime hormonal présente des avantages :

  • il permet une perte de poids pouvant aller jusqu'à 5 kg en 1 semaine ;
  • l'alimentation permet de prévenir les maladies cardiovasculaires, le diabète, le cancer, etc. ;
  • pas de sensation de faim ;
  • il permet de prendre des habitudes alimentaires saines (ne pas grignoter, faire du sport, évitez les boissons sucrées...) et de réfléchir à l'impact de ce qu'on mange.

Inconvénients du régime hormonal

Le régime hormonal présente néanmoins des inconvénients à connaître :

  • la perte de poids dépend des habitudes alimentaires de chacun ;
  • il faut connaître ses problèmes hormonaux.

À noter : pour faire un bilan et connaître vos éventuels problèmes hormonaux, consultez un endocrinologue.


Pour aller plus loin


Produits



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides

Tout le guide pratique régime

Tout le guide pratique