Régime Miami

Écrit par les experts Ooreka

Le régime Miami est un des régimes santé phares. Élaboré par un cardiologue américain (Docteur Agatston) lassé des échecs successifs amenés par les régimes hypocaloriques, il mise sur le choix d'aliments sains.

Vers une hygiène de vie saine avec le régime Miami

Le régime Miami consiste à privilégier les aliments de qualité. Le surpoids d'origine alimentaire étant dû à l'excès de sucres et de gras (surtout de mauvais sucres et de mauvais gras), il apprend tout naturellement à bien les choisir pour mieux maigrir.

Sélectionner les bons sucres

L'indice glycémique (IG) d'un aliment indique sa capacité à élever la glycémie. Plus il est élevé, plus le taux de sucre sanguin augmente, plus l'hormone appelée insuline est sécrétée. C'est l'hormone du stockage des sucres et des graisses.

  • Favoriser les sources de glucides riches en fibres : plus un aliment qui contient des sucres est riche en fibres, moins ce sucre aura d'incidence sur la glycémie. Les légumes, les fruits, les céréales à grains entiers et leurs produits dérivés (pâtes complètes par exemple), les légumes secs en font partie.
  • Éviter les sucres raffinés pauvres en fibres : sucre blanc, farine blanche et produits dérivés, riz blanc étuvé, semoules blanches favorisent le stockage.
  • Éviter de consommer plus de 2 produits laitiers par jour : bien que la présence de leur sucre (le lactose) soit peu élevée et qu'ils aient un indice glycémique faible, ils ont tendance à faire sécréter beaucoup d'insuline.

Sélectionner les bonnes matières grasses

  • Favoriser les graisses riches en acides gras insaturés et polyinsaturés : il s'agit de la graisse de canard, d'oie, des huiles végétales surtout de colza, d'olive, de noix, de lin. Les poissons gras (sardines, saumon, maquereaux, thon) en sont bien pourvus.
  • Éviter les graisses saturées (graisses animales et produits dérivés tels le beurre, la crème fraîche...) et hydrogénées (les fritures...).

Les 3 Phases du régime Miami

Phase 1

Durée : 2 semaines.

C'est une phase hyperprotidique, proche des régimes protéinés. Seuls les viandes, poissons, œufs, accompagnés de légumes sont autorisés. Toutes les sources de glucides (sucres, féculents, fruits et alcool) sont supprimées.

Phase 2

Durée : jusqu'à la perte totale des kilos souhaités.

Au cours de cette phase, les aliments sources de sucre sont réintroduits progressivement. Seul impératif, ils doivent avoir un indice glycémique faible.

Phase 3

Durée : à vie.

Il s'agit de manger de tout en privilégiant les sucres à IG bas et les bonnes graisses.

Réussir à maigrir avec le régime Miami

  • Il faut accepter de suivre le régime à vie. Mais pas de panique : c'est avant tout du bon sens alimentaire.
  • N'oubliez pas d'aider votre corps à éliminer en buvant beaucoup. Pour remplir les fonctions d'élimination, ce sont des eaux très peu minéralisées qu'il faut sélectionner (eau de source par exemple). Le thé vert est aussi un excellent draineur.
  • Vous pouvez enrichir votre alimentation avec des fibres : son de blé ou d'avoine. 2 cuillères à soupe par jour maximum, à répartir dans les laitages, sur vos salades, dans vos préparations de pâtes à tarte, pizza ou gâteaux. Riches en fibres, ils servent à piéger une partie des sucres et des graisses du repas et à favoriser les selles.
  • Lorsque vous consommez un aliment qui a un indice glycémique élevé, associez-le à un aliment qui a un indice glycémique très faible. Cela limite les dégâts.
  • La cuisson et le broyage des aliments augmentent l'indice glycémique d'un aliment. Mangez cru aussi souvent que possible.

Les avantages du régime Miami

Le régime Miami permet de :

  • maigrir durablement sans faire fondre sa masse musculaire puisque le régime laisse la part belle aux protéines ;
  • manger à sa faim : il ne joue pas sur la quantité d'aliments, mais sur leur qualité : il n'y a d'ailleurs pas de comptage fastidieux de calories ;
  • collationner : cela présente un avantage non négligeable pour ceux qui ont le petit creux de 10 et 16h ;
  • se sevrer du sucre en cessant d'en consommer tout simplement : pour les accros, comptez environ 3 semaines pour ne plus être tenté ;
  • améliorer les paramètres sanguins tel le cholestérol, la glycémie : manger sainement prévient les maladies cardiovasculaires, le diabète et certaines pathologies comme le cancer.

Les limites du régime Miami

  • La première phase du régime ne convient pas aux personnes souffrant ou étant prédisposés aux troubles rénaux et aux diabétiques.
  • Ce régime peut empêcher de dîner hors de la maison.
  • Attention à ne pas abuser des graisses et sources de sucres même bons pour la santé. Veillez à toujours avoir une part de féculent égale à une part de légumes, lors de la dernière phase.

Pour aller plus loin


Produits



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides

Tout le guide pratique régime

Tout le guide pratique