Comment faire une cure de raisin

Sommaire

Comment faire une cure de raisin

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

La cure de raisin, appelée cure uvale, était particulièrement prisée des anciens peuples grecs, romains et arabes. Il s'agit d'une cure détoxifiante traditionnelle du mois de septembre idéale pour les adeptes de monodiètes et amateurs du fruit divin. Elle permet de mettre au repos le tube digestif en ne lui donnant qu'un type d'aliment à manger et donc à digérer et permet dans le même temps de booster le fonctionnement de l'organisme grâce à ses nombreuses petites molécules protectrices et dépuratives. Voici en quelques étapes, comment faire une cure de raisin.

Lire l'article Ooreka

Zoom sur la cure de raisin

La cure de raisin est une cure détox qui se fait en septembre, au cours du mois de la pleine maturité du raisin et de sa récolte. La vraie cure dure 3 semaines complètes au cours desquelles, vous ne devez vous alimenter que de raisin. Cependant des versions plus souples existent qui consistent à ne suivre la cure que sur une durée de trois jours à une semaine.

Ses avantages sont multiples. Elle permet de :

  • Mettre le tube digestif au repos en ne lui donnant qu'un aliment à digérer : le raisin dépourvu de protéines et de graisse ne sursollicite ni le foie, ni le pancréas pour sa digestion.
  • Drainer l'organisme : le raisin est riche en eau et en potassium, un minéral qui facilite la diurèse et permet de se débarrasser des toxines et de l'eau retenue en excès dans l'organisme.
  • Favoriser la circulation sanguine : le raisin est riche en antioxydants, resvératrol et flavonoïdes.
  • Rebooster le statut nutritionnel de l'organisme : le raisin apporte tout un panel de vitamines B et C et de minéraux : fer, phosphore, manganèse, cuivre, sélénium, zinc.

1. Préparez la cure de raisin

Faire une cure de raisin va vous faire ingérer une grande quantité de glucides.

Afin que ces glucides ne génèrent pas une fermentation excessive lors de leur digestion et que cela ne vous fasse pas ballonner, vous devez préparer vos intestins.

  • Faites une cure de probiotique au cours du mois qui précède la cure de raisin. Sous forme de gélules, achetées en pharmacie et à prendre à distance des repas pour ne pas que les bactéries des probiotiques soient détruites par l'acidité de l'estomac avant de coloniser les intestins.
  • Faites un nettoyage intestinal avec du konjac, par exemple. Le konjac est un bulbe (un peu comme la pomme de terre) constitué uniquement de fibres (appelées glucomannane), de glucides non digestibles. Consommer des pâtes de konjac les 3 jours précédents la cure permet de débarrasser l'intestin des toxines qu'il renferme. Le konjac favorise une bonne flore intestinale mais aide aussi à perdre du poids et à réduire le taux de cholestérol.

Les précautions suivantes sont également indispensables :

  • Préférez les cuidités aux crudités au cours de la semaine qui précède la cure de raisin pour ne pas irriter les intestins avec des fibres dures.
  • Assurez-vous des apports suffisants en protéines (0,8 g de protéines par kg de poids corporel) avant et après la cure car durant la période de la cure, vos apports en protéines seront quasi nuls et vos muscles et système immunitaire peuvent en pâtir.
  • Consommez du poisson plutôt que de la viande, plus digeste, afin de vous assurer un apport suffisant en omégas 3 indispensables à l'organisme et qui sont absents de la diète à base de raisin et limiter l'apport en toxines.
  • Consommez de l'huile d'olive afin de vous assurer un apport suffisant en omégas 9 qui seront absents lors de la cure de raisin.
  • Supprimez le lait, les produits laitiers sources de lactose et de protéines laitières (pensez aux laits, fromages et yaourts aux laits végétaux) et les aliments sources de gluten (la plupart des céréales), qui ont tendance à être irritants pour les intestins.
  • Évitez les fritures et privilégiez les cuissons douces.
  • Évitez de boire des excitants tels que café, thé, alcool et préférez l'eau et les infusions.

Calculez le nombre de jours de ces précautions de préparation : il doit être équivalent à la moitié du nombre de jour de cure de raisin.

2. Démarrez la cure de raisin

Afin de démarrer votre cure dans les meilleures conditions :

  • Faites un stock de raisin. Ce sera votre unique nourriture alors vous devez avoir de quoi manger sous la main.
  • Choisissez du raisin bio.
  • Optez pour des qualités de raisin qui séduisent votre palais. Le plaisir alimentaire doit toujours être présent. Et ne vous focalisez surtout pas sur une seule variété. L'alternance sera un meilleur pourvoyeur de tout le panel des molécules bienfaitrices présentes dans les différentes variétés de raisin.
  • Préférez faire plusieurs petites collations à base de raisin dans la journée plutôt que trois gros repas à base de raisin.
  • Si vous êtes ballonné, alternez raisin entier et raisin sous forme de jus fait maison.

3. Soignez le phénomène de crise d'élimination

La crise d'élimination est aussi dénommée crise curative. Elle se manifeste par des symptômes désagréables : manifestations allergiques, problèmes de peau, nausées, surtout pour les cures de raisin de longue durée. Plus il y a de toxines à purifier, plus ce phénomène est exagéré.

  • Mettez-vous au repos. Pas de sport, pas de stress. Restez au chaud chez vous.
  • Buvez des infusions de plante chaudes. Des infusions de desmodium, bienfaisantes pour le foie, vous aideront à passer cette période.

Ne stoppez pas la cure pour autant, cet état est transitoire. Sachez qu'une cure de raisin trop courte, de 1 jour par exemple, n'apporte pas les bénéfices souhaités à l'organisme.

Au terme de la cure et selon sa durée, il se peut qu'une perte de poids se produise car à ne s'alimenter que de raisin, il est très difficile de s'alimenter en quantité suffisante. Certains se réjouiront de cette perte. Toutefois attention à la reprise des kilos, dans les semaines qui suivent la fin de la cure, avec la réintroduction de l'alimentation normale. Pour éviter le phénomène, adoptez une alimentation équilibrée qui vous permettra de prolonger également les bienfaits recherchés lors de la pratique de la cure.

4. Sortez en douceur de la cure de raisin

Attention à la réintroduction des graisses et des protéines, lourdes à digérer et auxquelles le tube digestif s'est déshabitué. Afin de ne pas le perturber :

  • Réintroduisez les matières grasses sous forme d'huile végétale crue, en y allant par pallier (en règle générale de 5 g).
  • Réintroduisez les protéines en commençant par le poisson maigre, puis la viande maigre, crus ou cuits vapeur, par pallier de 50 g.
  • Évitez les produits laitiers, les fritures, les viandes rouges, les poissons gras et les excitants.

Calculez le nombre de jours de sortie de cure : il doit être équivalent à la moitié du nombre de jour de cure de raisin.

Aussi dans la rubrique :

Tous les régimes

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider