Préparer une infusion drainante

Sommaire

Préparer une infusion drainante

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Rien de tel pour nettoyer son organisme et pour éliminer l'eau et les toxines en excès retenues dans le corps que de préparer une infusion drainante. Cependant, certaines règles sont à observer afin que votre infusion soit la plus efficace possible. Voici pas à pas comment procéder.

Lire l'article Ooreka

Pourquoi drainer ses organes ?

Drainer ses organes est en quelque sorte un grand nettoyage de printemps qui permet d'éliminer l'eau et les toxines retenues en excès dans l'organisme.

Un drainage vise surtout le foie et les reins qui sont les organes qui nettoient l'organisme de tous les déchets qu'il renferme. Un drainage phytothérapeutique sert à rétablir le travail de ces organes « émonctoires », sursollicités par la malbouffe, la prise de médicaments et la pollution, notamment par les métaux lourds.

Un drainage sert à éliminer toutes les toxines qui stagnent, encrassent le filtre naturel du foie et des reins grâce aux propriétés dépuratives de certaines plantes. Tout l'organisme en retire des bienfaits car il ne retient plus de polluants et est à nouveau en mesure de les éliminer.

 

1. Choisissez les plantes pour faire une infusion drainante

Les plantes ont été utilisées de tous temps et dans toutes les cultures pour drainer le corps humain. À  cette fin, adaptez les bonnes plantes aux bons organes

Vous pouvez acheter ces plantes directement chez un herboriste, les cultiver vous-même et/ou les cueillir dans votre jardin ou dans la nature. Vous pouvez les utiliser fraîches ou sèches.

Adaptez les plantes drainantes à vos maux

La posologie est propre à chaque plante. Respectez-la soigneusement. Cette posologie figure sur le paquet contenant les plantes. Si vous les cueillez vous-même ou les achetez en vrac, un herboriste ou des manuels de phytothérapies seront de bon conseil.

  • Pour le foie : sélectionnez des plantes cholagogues, qui vont aider la production de bile par la vésicule biliaire ainsi que son élimination par les voies biliaires : le desmodium, le pissenlit, le curcuma, le neem (aussit appelé margousier) ou la chicorée sont particulièrement recommandés ;
  • Pour les reins : le pissenlit, l'hibiscus, les graines de fenouil, le thé vert, la reine des prés ou le bouleau sont particulièrement efficaces.
  • II est aussi judicieux de prendre soin des veines et des artères, elles aussi impliquées dans l'élimination. À cette fin, les infusions de feuilles de vigne rouge sont très intéressantes. Faites une cure d'oméga-3 en parallèle pour finir de les chouchouter.

Surveillez votre alimentation

Lorsque vous faites une cure de tisanes drainantes, adoptez en parallèle une alimentation faible en toxines, qui ne sollicite pas ou peu les organes épurateurs, sous peine de voir vos efforts anéantis.

Il vous faut donc adopter une alimentation semi-végétarienne ou végétarienne, privilégier le poisson plutôt que la viande ou les œufs, consommer beaucoup de légumes et n'utiliser que des matières grasses végétales (huile d'olive, huile de lin ou de colza et huile de coco) et de préférence crues.

Ne sucrez pas votre tisane, pas même avec du miel. Le sucre encrasse l'organisme et participe à retenir de l'eau.

Lire l'article Ooreka

3. Préparez votre infusion drainante

Le fait de chauffer l'eau permet :

  • une extraction meilleure des composés actifs de la plante, qui pourront ainsi être ingérés lorsque vous boirez l'infusion de plantes ;
  • une assimilation plus rapide de ces composés bénéfiques dans votre organisme.

Versez de l'eau, idéalement de l'eau de source ou du robinet faiblement minéralisées, dans une casserole.

La quantité de plante utilisée dépend de la posologie indiquée sur l'emballage ou par votre herboriste. La quantité d'eau à ajouter dépend de la quantité d'infusion que vous souhaitez préparer, selon le nombre de tasse que vous allez boire.

Portez cette eau à température. Vérifiez avec un thermomètre culinaire. À trop hautes températures, certains composés peuvent être détruits. C'est pourquoi, il est conseillé de ne pas faire infuser vos plantes dans une eau à plus de 90 °C.

3. Laissez infuser vos plantes le temps nécessaire pour faire une infusion drainante

En fonction des plantes choisies, adaptez leur quantité au volume d'eau.

  • Placez vos plantes dans l'eau bouillante.
  • Couvrez.
  • Laissez infuser une dizaine de minutes.
  • Filtrez avec un chinois.

Vous pouvez boire votre infusion chaude ou froide :

  • si vous optez pour une dégustation à froid, placez-la au réfrigérateur une fois qu'elle aura tiédi ;
  • si vous optez pour une dégustation à chaud, que en avez fait en grande quantité et que vous souhaitez la boire chaude tout au long de la journée, placez-la dans un thermos afin de ne pas la réchauffer et perdre ainsi certains composés actifs.

Matériel nécessaire pour préparer une infusion drainante

Imprimer
Casserole

Casserole

Déjà possédée

Chinois

Chinois

Déjà possédé

Thermomètre de cuisine

Thermomètre de cuisine

À partir de 8 €

Aussi dans la rubrique :

Tous les régimes

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider