/ /
/

Nos 6 conseils pour cuisiner sans graisses

Nos 6 conseils pour cuisiner sans graisses

Écrit par les experts Ooreka

 

 

Pour un dîner léger fort appréciable, le temps d'un régime momentané ou d'une cure détox post-fêtes, la matière grasse se retrouve parfois bannie de nos assiettes. Il existe de nombreuses façons d'éviter le beurre et l'huile dans la préparation de vos recettes. Cuisiner sans graisses, c'est possible, et même avec du goût, beaucoup de goût ! 

Cuisez à la vapeur

Cuisez à la vapeur
© Lena Piz CC BY-NC-ND 2.0 / Flickr

La cuisson à la vapeur ne requiert pas l'utilisation de matières grasses. Pour cuire à la vapeur, il convient d'utiliser un récipient hermétique, comme un cuit-vapeur, qui peut officier rapidement au micro-ondes. Vous pouvez également utiliser une cocotte-minute.

  • La cuisson-vapeur convient parfaitement à la cuisson de nombreux produits (volailles, poissons, légumes, pommes de terre, semoule, riz et les spécialités chinoises à base de pâte de riz).
  • Aucune matière grasse n'est requise et elle préserve le goût, les vitamines et les minéraux naturels. La nourriture conserve également sa tendresse initiale.

Bon à savoir : pour donner encore plus de goût aux aliments, vous pouvez aromatiser l'eau servant à cuire à la vapeur avec quelques gouttes de jus de citron, ou des aromates, par exemple.

Cuisinez au four

Cuisinez au four

Pour éliminer les matières grasses de cuisson, le four présente une bonne alternative. Contrairement aux idées reçues, un poulet ne se cuit pas forcément avec de l'huile. Par ailleurs, cela rend le nettoyage du four et du plat plus facile sans la matière grasse qui accroche (outre la graisse naturelle de certains aliments).

Pour cuire au four, sans ajouter de matière grasse :

  • Préchauffez votre four à 240 °C.
  • Arrosez les aliments avec du jus de citron, un bouillon de cube dégraissé ou de l'eau, tout simplement.
  • Saupoudrez d'aromates.
  • Enfournez le temps indiqué sur votre recette.

Attention : ne baissez pas la température au-dessous de 240 °C, sous peine de ne pas parvenir à cuire correctement les aliments.

Mitonnez en papillote

Mitonnez en papillote

La cuisson en papillote consiste à enfermer ses aliments dans un récipient prévu à cet effet ou une feuille d'aluminium. La viande, le légume ou le poisson libère progressivement son jus, sans nécessiter l'apport d'aucune matière grasse.

Comment cuire en papillote ?

  • Préchauffez votre four à 150 °C.
  • Ouvrez une feuille d'aluminium.
  • Déposez la viande ou le poisson cru.
  • Ajoutez au choix des légumes coupés finement, une petite sauce à base de jus de citron ou de moutarde, des épices, des herbes aromatiques.
  • Refermez bien votre feuille.
  • Enfournez.

Attention : contrairement à la cuisson traditionnelle, la papillote cuit lentement à basse température.

Faites griller vos repas

Faites griller vos repas
© JJ CC BY-NC-ND 2.0 / Flickr

La cuisson sur le grill ou tout simplement au barbecue permet de cuire les poissons et les viandes, sans matière grasse.

Pour une cuisson au grill réussie :

  • Parsemez votre préparation avec du gros sel pour éviter leur décomposition à la cuisson.
  • Une fois que le grill est devenu bien chaud, déposez les aliments sur la grille.
  • Laissez cuire rapidement, en retournant de temps en temps jusqu'à obtenir une jolie coloration dorée.

Attention : le grill ne permet pas de cuire les légumes. En outre, la viande et le poisson ne perdent par leur jus avec ce mode de cuisson, les sucs restent donc emprisonnés.

Fumez au court-bouillon

Fumez au court-bouillon

La cuisson au court-bouillon ou cuisson par pochage permet de mitonner rapidement les poissons, crustacés et légumes. Délicieuse, elle apporte un goût subtil aux aliments. Très simple à réaliser, le court-bouillon ne demande qu'une plaque de cuisson et une cocotte ou une casserole.

Comment se déroule une cuisson au court-bouillon ?

  • Dans un récipient creux (cocotte ou fait-tout), ajoutez un demi-litre d'eau ainsi que les aliments à cuire.
  • Ajoutez du sel, du poivre et, si vous le souhaitez, du vinaigre ou du vin blanc.
  • Complétez par quelques légumes émincés et des herbes aromatiques.
  • Pour donner encore un peu plus de goût, vous pouvez ajouter un bouquet garni, un bouillon en cube dégraissé ou aromatisé.
  • Faites bouillir le tout quelques minutes.
  • Baissez le feu et laissez mijoter, jusqu'au service.

Bon à savoir : selon les aliments, le pochage peut être réalisé dans une eau frémissante ou froide.

Assaisonnez léger !

Assaisonnez léger !

Cuisiner léger n'autorise pas des assaisonnements riches en matières grasses. En outre, méfiez-vous des sauces particulièrement caloriques comme la mayonnaise, la moutarde ou le ketchup, sous peine de consommer quand même les calories perdues si judicieusement durant la cuisson.

Donnez du goût en toute légèreté avec du citron, du basilic, du curry, de la ciboulette, du vin blanc, du fromage blanc à 0 %.

Attention : manger trop salé peut avoir de lourdes conséquences sur votre santé et causer de l'hypertension artérielle.

 

Ooreka vous en dit plus

Ooreka vous en dit plus
© Finemedia

Maintenant que vous connaissez les astuces pour cuire en toute légèreté de délicieux légumes, poissons et viandes, vous pouvez aller encore plus loin.

Quelques lectures :

Notre guide pratique, à télécharger gratuitement, le mini-guide des calories est également à votre disposition !

2 commentaires

Michèle, le 05/10/2015

Bonjour,
240° au four, c'est beaucoup trop fort ! Graisses brûlées, four éclaboussé par les graisses....
Je cuis à 130° un poulet (bio) pendant 2 heures et il est parfaitement cuit.... Il est tout doré et juteux....

CHRISTIAN PESENTI, le 03/07/2015

il faudrait vous mettre au "jus" la cuisson ds le papier d'aluminium est TRES dangereuse alors merci de faire attention a vos astuces !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Commenter
Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour commenter.
Valider


Pour aller plus loin


Produits



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !